jeudi 30 mars 2017

Je couds ma garde-robe capsule, épisode 3

Mars


Alors ce mois-ci je suis sortie de ma "zone" de couture habituelle : j'ai réalisé un vêtement de nuit ! En fait cela fait très longtemps que je me dis "prends toi par la main et réalise-toi un joli pyjama ou une nuisette sexy"... mais non toujours un projet couture plus enthousiasmant à faire, pas le temps (ouhouhouh l'excuse !), bref une bonne raison de remettre à plus tard. Et là ta dam ! Le projet de Clo's avec cette garde-robe capsule, qui en quelques sortes, "m'a obligé" à m'y mettre !


Donc me voilà partie avec l'idée de réaliser un pyjama compatible "allaitement" 😉(oui, après le ventre bibendum, vient l'étape seins qui débordent ! mouaaaah ! 😝) : j'ai donc opté pour un haut qui s'ouvre.


Je m'étais lancée dans le projet de pyjama de Charlotte Auzou, ayant acheté le livre de sa garde robe pour l'année et, puis j'ai finalement joué ma fainéante en choisissant de réaliser le pyjama en téléchargement gratuit de Make my Lemonade (le pantalon Julio et la veste à retrouver en lien). Assembler un pdf, un chouille plus facile que de décalquer à quatre pattes un patron ? ça se discute ! enfin surtout avec un gros ventre...


Enfin petite surprise tout de même (une fois que tout était imprimé bien sûr !) : euhhh ça s'arrête au 42 ??? Parce que entre mon 38 de tous les jours et, mon tour de poitrine baby bump, il y a comme un grand écart !!! Il aurait peut-être fallu une taille au dessus pour pouvoir porter le pyjama avec un gros ventre... Tant pis j'ai découpé le patron en 42 en étant optimiste sur ma récupération de poids post-grossesse...gnakgnakgnak...😠


Petit aparté :
Sur ces entre faits, je tombe sur l'article de Clo's, son coup de gueule concernant les patrons que l'on ne trouve pas dans des tailles supérieures au 46 et, j'enchaîne ma lecture sur celui d'Ibijau auquel elle fait référence... Questionnement...J'avoue (un peu honteusement 😞...) ne m'être jamais sentie concernée par cette problématique, tout au plus je ne vais pas coudre tel ou tel patron plus parce que je suis complexée par mes formes que par un souci de tailles disponibles. M'enfin là, je me suis sentie concernée ! Mince, c'est cool d'offrir un patron mais s'il vous plaît, ça serait encore plus sympa de l'offrir pour tout le monde, non ? Bon, je ne tiens pas à polémiquer d'avantage sur le sujet, d'autres l'ont mieux fait que moi et avec plus de crédibilité, et je reste optimiste quand à la réaction des patrons indépendants : Deer and Doe dans sa collection printemps 2017 propose ces patrons en pdf jusqu'au 52 ! Gardons espoir donc !


Quelques siestes plus tard (une femme enceinte = presque une marmotte ?!), j'ai découpé mon tissus, un chambray gris un peu brillant acheté il y a.... pfiuou ! chez Etoffes des héros et, un coton fleuri à la Maison d'Ursule à Drumettaz. J'ai fabriqué mon passepoil toute seule comme une grande, dans une chute de popeline fushia et choisi des boutons de mon stock perso (vive les brocantes !).


C'est la première fois que je couds en suivant un tuto vidéo : c'est reposant ! Enfin sauf quand t'as cliqué 15 fois sur pause et fais 20 fois marche arrière, mais j'avoue que mes neurones se sont laissées un peu porter sur ce coup. Il manque tout de même parfois quelques gros plans mais je chipote.😏

Petite ajout : le passepoil dans le dos

Un petit couac concernant les plis du pantalon que j'ai monté à l'envers, ça tirait vers l'entrejambe du coup... Mais mon ennemi ami le découd vite n'étant jamais bien loin, j'ai récupéré ma boulette.😜


Je me suis un peu compliquée la tâche (sinon ce n'est pas drôle !) en faisant toutes les coutures d'assemblage à l'anglaise et j’apprécie, car je ne voulais pas être gênée par les bords surfilés qui grattent...Une vraie chochotte ! Mais bon il fallait assurer côté confort car j'avais placé la barre haute en comparant avec mes vieux pyjamas vieillots, détendus, étendus en jersey où tu te sens comme dans une paire de chaussettes (l'odeur en moins ! quoi que ?!).


Verdict : le chambray c'est doux, et agréable à porter et, comme prévu exxxxtensible pour gros bidon (quoi vous ne me croyez pas ?! 😉) et j'adore le modèle😍.
Donc projet validé à retenter car ça me change de mes pyjamas à trous, 10 ans d'âge !


Après la séance photo, ça y est ma valise de maternité est bouclée !



Et vous ? Etes-vous satisfaites de ces patrons offerts ou avez-vous déjà rencontré des difficultés ? qu'avez-vous tenté pour cette garde-robe capsule du mois de mars ?


Bonne couture et à très vite !



mardi 7 mars 2017

Bridemaid's dresses ou comment sortir de ma zone de confort en couture ;-)

Tout a commencé l'été dernier quand nos amis Emeline et JM nous ont annoncé qu'ils allaient se marier. Les félicitations habituelles, un petit verre pour fêter ça, et de fil en aiguille (bien placée celle-là !) on commence à discuter déco, couleur, robe entre filles... Normal quoi ! Et la question s'est invitée naturellement : "tu saurais faire les robes de mes témoins ?"...
Même pas peur ! ;-) Pourquoi pas ! Je bosse un peu le sujet et on voit...
(Objectif : un petit mélange de ça...)



Quelques semaines plus tard : un petit tour à Mondial Tissus, Les Coupons de Saint-Pierre et d'autres sites en ligne ; Pinterest devient mon meilleur ami ; tri et sélection de tous les patrons de robes envisageables que j'ai ; effrayée et excitée par le challenge ; décision prise... C'est parti !

Premiers achats dans le thème couleur voulu par la future mariée :
- dentelle vieux rose un peu pailletée (Mondial Tissus), autour de 20€ le m, 2m achetés, faudra tout caser dedans !
- mousseline nude (Mondial tissus), autour de 8€ le m
- crépon de coton vieux rose (Les Coupons de Saint Pierre), 5€ les 3m, imbattable !

Première réunion de filles... Alors là, le stress ! J'arrive avec une montagne de Bubu et autres revues... Bah oui LES témoins, il y en a plusieurs ! Quatre... c'est pas une robe, mais quatre robes de soirée pour lesquelles j'ai dit oui, je suis dingue ! La mariée impose juste l'unité de matière et de couleur et le style de la robe : robe longue avec une partie jupe froncée en mousseline. Pour le haut les témoins ont le choix... Coup de chaud pour rien puisque les filles ont été super cool, on a bien ri et finalement chacune a choisi son style pour le haut.

Bon pour permettre à chacune de mieux visualiser l'idée voulue par la future mariée, j'avais un peu triché... La robe de la sœur de la mariée avait été partiellement cousue et un petit essayage a permis d'instaurer un climat de confiance sur ce que j'étais capable de réaliser (enfin je crois ;-)).

Voici les différents projets, le patron utilisé et les modifications apportées.
Pour chacune, une toile a été réalisée : je ne regrette pas cette étape qui m'a permis d'ajuster les pinces, l'ampleur, la hauteur à laquelle fixer la partie jupe.

Robe Célia :

Patron Burda 119, juin 2015

Toile

1er essayage

Modifications apportées :
- hauteur du buste réduite pour que la jupe soit implantée plus haute
- bretelles rallongées et croisées dans le dos
- pièce milieu devant faite en un seul morceau dans le pli et non en deux comme on le voit sur la toile (patron initiale de la combinaison Burda)

Petit hic : la doublure faite en crépon de coton remonte...gnacgnacgnac.... Bon à ce stade, la fermeture à glissière invisible n'était pas montée j'envisageais de la fixer avec.

Robe Sophie :

Patron Fashion Style n°6

Toile vue de dos


Modifications apportées :
- Rajouts de pinces devant
- Décolleté revisité car à l'essayage de la toile, ça faisait trop nonne (dixit la mariée !!!)
- Ajout d'une ceinture en mousseline pour la version définitive

Robe Amandine :

Patron Burda HS n°30, Automne/hiver 2010

Objectif ;-)

Toile pour la partie bustier

Robe en cours, plissé asymétrique
Modifications apportées :
- hauteur du buste réduite pour que la jupe soit implantée plus haut
- ajout d'un plissé asymétrique devant sur le bustier
- ajout de bretelles cousues main sur le bustier jusqu'à la taille puis laissées libres pour permettre le croisé devant et nouage dans le dos

Robe Julie :

Patron Mode et Travaux HS n°2

Objectif ;-)

Toile de base

1er essayage

Modifications apportées :
- hauteur du buste réduite pour que la jupe soit implantée plus haut
- ceintrage du top par des pinces dos et devant
- ajout d'un plissé en mousseline devant et de petites manches en dentelle

Voilà pour le travail "de base" des robes, à ce jour elles sont toutes terminées (excepté un ourlet). Il me reste une petite (!) phase de repassage... Je vous présente bientôt un article sur les finitions et également quelques photos des accessoires en bonus ;-)
Qu'en pensez-vous ? Vous êtes vous déjà lancés ce genre de challenge couture ? Comment cela s'est-il passé ?
Pour les photos des tenues portées, il faudra patienter après le 20 mai : le jour J ! J'ai vraiment hâte de les voir sur les filles autour de la mariée !

A bientôt et bonne couture à tous !

lundi 27 février 2017

Je couds ma garde-robe capsule, épisode 2

Février


Ce mois-ci, j'avais prévu de faire un peu "relâche" dans ce beau projet de garde-robe capsule. Je m'explique, par relâche j'entends partir en terrain connu : refaire une petite couture que j'avais déjà réalisée l'année dernière, la veste Eagle de Vanessa Pouzet.



L'idée est aussi d'optimiser les patrons en ma possession en les réalisant plusieurs fois avec des modifications ou non. J'ai tellement mis ma veste depuis l'an dernier que je voulais de toute façon en refaire une, dans une autre couleur. Et puis : "enceinte compatible" !



Le choix du tissus était déjà fait : ayant légèrement tendance à acheter plus de tissus qu'il n'en faut, il me restait du lainage à chevrons utilisé pour ma robe La Parisienne de Louis Antoinette Paris faite l'an dernier.


Pour la doublure, je voulais aussi utiliser un tissus "en stock", il me restait une chute de doublure noire mais pas assez pour l'ensemble de la veste. Du coup, j'ai aussi employé une chute de viscose noire et blanche pour les manches. Le résultat est assez disparate mais me plaît !


Sans oublier le petit empiècement d'épaule qui fait tout le charme à cette veste, dans une chute de simili cuir noir.


Ma réalisation pour le mois de février est donc un succès puisque c'est une veste que je vais mettre souvent et qui ne devrait pas dormir dans mon placard !
Concernant la réalisation à proprement parlée, je reste toujours assez perplexe sur le montage de la doublure mais le résultat est vraiment chouette. Les manches me conviennent bien mais je comprends les quelques critiques vues sur la toile concernant la largeur de celles-ci : elles sont vraiment ajustées au niveau du biceps. Je conseillerai donc de mesurer le tour de celui-ci avant de se lancer.


J'espère garder le rythme dans ce projet car ce n'est pas le seul que j'ai en cours... ;-) Pour l'instant cela me plaît beaucoup de partager et de voir ce que vous réalisez. Donc au mois prochain pour l'épisode suivant de ma garde-robe capsule ! Et en attendant n'hésitez pas à suivre mon blog !
A bientôt !